Nota: le palmarès du concours casse-noix a été révélé, ça se situe dans la mise à jour du billet "concours casse-noix", c'est à dire !

C'est mon anniblog!

anni

Le temps qui passe, ça se fête! Et cette année a été marquée par mon blog qui a densifié mon existence...Alors je fête avec cet anniblog un temps spécial, long et court à la fois, connecté à un monde virtuel très matériel. Devant l'ordinateur, je ris, je me questionne, je me demande, j'apprends, je découvre, je cherche, et vous vous êtes là, de l'autre côté! C'est dingo!

J'aime beaucoup mon blog, et le monde de bienveillance auquel il m'a connectée. Je m'en fiche des bisbilles, des rancœurs et des aigreurs de la blogosphère, je ne garde que le bisounours qui sommeille en chaque bloggeur, et qui enfin, le soir ou le matin, peut s'exprimer à fond les ballons multicolores, et je suis contente de faire partie de cette bande-là!

Plutôt qu'un long discours, je me fie au pouvoir des images: petit récapitulatif, surtout en dessins, pour le plaisir de ressortir des cartons ce que vous avez peut-être raté en cours d'année:

3

Ca c'était sur mon premier billet, et j'avais pensé à aller chercher ce dessin de noix pour le concours casse-noix, mais quand je l'ai revu je me suis dit: "quelle horreur!"

3
Au bout de quelques jours, je découvre que les bloggeurs sont des gens exquis: Dorian me fait l'immense honneur d'annoncer la création de mon blog sur le sien, avec un petit dessin en prime! Là c'est cuit, j'ai mis le doigt dans la machine à bonheur!

3

Mon magimix, je l'aime toujours autant!

6

Cette gauffre reste un des dessins les plus réalistes que j'aie fait de ma vie!

5

Au début, je n'avais pas de scan, alors je prenais mes dessins en photo! Quelle pêche!

IMG_0036

Gros investissement: le scan, qui a révolutionné ma vision du blog. C'est la fête, tournée de foie gras générale!

6

Septembre 2006, je craque et j'avoue tout: ma came, c'est la fondue savoyarde...

1

Même pas deux mois et je suis déjà complètement à fond, j'adore les blogs, je suis accro!

3_ufs

J'ai fait de nombreux essais dont vous n'avez même pas idée, comme ici: scanner trois fois un œuf en un passage de scan pour faire 3 œufs! Des secrets étonnants dorment dans mes archives...

shopping

Peut-être que je suis Claude François?

oh
Mais qu'est-ce qui t'arrive, tu es amoureux de ta femme! Private joke pour Daniel et Mariam, désolée!

pepito_0002
"Est-ce que ce sombrero matche avec mes nouveaux leggings gold?"
Pepito style!

dessins_0001

Danger danger!

del_manu_0001

Ma copine Ringo Churros qui a ouvert un blog à peu près au moment de la parution de ce billet sur son flan coco

lesfilles
Et en octobre, déjà, la rencontre avec les pralines!

kashyle2
La madone aux petits gâteaux...

21_11_2006_040
Et mémé tartouflette, qu'est-ce qu'elle en dit?

dessins
Décembre, agaçante sonnette d'alarme: le blog fait grossir!

dessins_0002
Et l'alcool, ça donne la gueule de bois! Bienvenue en 2007!

dessins
Bye-bye les fêtes, coucou Emilie!

dessins
Un petit coucou aussi à Raymond le gratton, le mari de Valérie! Merci à vous pour tous les délicieux repas que vous avez donnés!

dessins
En février, c'est la boum des pralines! En plus de Guillemette arrivée entre-temps, nous rencontrons Cuisine Plurielle et Bruno, Le Gone.

DESSINS_0002

Et c'est le début d'une grande fatigue: la preuve: renversage de crème pâtissière all over the kitchen un matin, juste avant d'aller au travail...gestion hasardeuse du blog, posts irréguliers...Je suis tout le temps fatiguée...Heureusement, cet été, ma docteur m'a diagnostiqué des rhinites allergiques, le rhume des foins quoi, qui commence...en février! Tiens donc! J'espère donc que désormais, je n'aurais plus de telles périodes de flottement! Banzaï!

DSCF5205
Un gros dodo, et on s'y remet!

orgatruf2
En avril, nouvelle technique pour les illsutrations: mise en couleur avec phoutoushoup

garance1helene

marielleviviana
En juin, pour fêter le début des vacances, rencontre avec de nouvelles bloggeuses chez Garance

summer
Et plein de bonnes résolutions!

astro
Que l'année qui vienne soit aussi belle que celle qui vient de passer!

Je remercie tous les lecteurs, les commentateurs, les correspondeurs, je pense à vous tous, chacun son tour l'un après l'autre, et j'espère vous rencontrer tous! Si si!

Nous allons maintenant remettre le mouton d'or du blog le plus génialement mouton, et il est attribué à "cuisine-moi un mouton!"

Ca alors! Mais j'ai déjà fait mon discours et je me la joue "ma carrière, mon blog" depuis déjà 1/2 heure!! Je passe aux actes, et sors mon gâteau d'anniversaire.

DSC04282

Je savais que ce serait lui, depuis le temps que je le regarde dans le gros "Cuisine" de Marie-Claire. Je le voulais, eh bien je l'ai eu! Pas plus compliqué que ça quand on a un an de blog dans les jambes, ce qui veut dire plein de rencontres avec les copines hyper douées, plus des heures de lecture de trucs et astuces. Il y a un an, je ne vous raconte pas la tête que l'édifice aurait eu à la fin, mais ces frustrations se raréfient un peu, et je ne vais pas m'en plaindre! Trop de frustration tue la frustration...Et que reste-t-il ensuite? Mystère!

Bon allez, on s'en fout! La recette, la recette!

J'aurais rêvé de vous scanner la photo du livre sur laquelle j'ai fantasmé pendant de longues semaines, mais c'est interdit alors je ne veux pas que la police débarque et gâche ma fête d'anniblog. A la place, en toute modestie, je remets mon œuvre, en plus près:

DSC04292


MERINGUE DE NOISETTES AUX FRUITS ROUGES
recette originale en cassis,
modifs en framboise

2 blancs d'œufs
120g de sucre en poudre
(la meringue est un peu trop sucrée, vous pouvez enlever 20g facile, et remplacer par plus de poudre de fruits secs)
4c. à soupe de noisettes en poudre (j'ai mis des amandes parce que amandes + fruits rouges, j'adore!)
300ml de crème fleurette
1c. à café d'extrait naturel de vanille
450g de fruits rouges (fraises en morceaux, framboises, myrtilles et mûres).(J'ai pris deux bols de fruits rouges Picard)

Préchauffez le four à 150°C. Battez les blancs d'œufs jusqu'à ce qu'ils commencent à former des pics puis incorporez délicatement le sucre sans cesser de battre pour obtenir un mélange ferme. Incorporez les noisettes en poudre (là, votre meringue retombe sérieusement, mais ce n'est pas grave! C'est comme ça qu'on obtient de belles plaques faciles à empiler).

Tapissez de papier sulfurisé deux plaques de cuisson et versez de la pâte à meringue au centre de chaque plaque. Etalez avec le dos d'une cuillère pour obtenir deux disques de 20 cm de diamètre.

DSC04180

Faites cuire les meringues pendant 40 minutes, puis éteignez le four et laissez-y les meringues 30 minutes en gardant la porte du four entrouverte. Je les ai sorties car j'ai un four à gaz qui aime bien sécher un peu trop les meringues, du style à leur faire les fesses toutes bronzées! Méfiance, car je veux atteindre la perfection de cuisson de Guillemette! Je sais je bloque complètement, mais c'est plus fort que moi!

DSC04267

Fouettez la crème et ajoutez-y l'extrait de vanille. Quand les meringues sont refroidies, posez l'une d'elles sur un plat de service, garnissez-la avec une partie de la crème et la moitié des fruits, en disposant ces derniers de manière à obtenir une surface plate pour accueillir la prochaine couche de meringue.

posez la seconde meringue sur les fruits et décorez-la avec la crème et les fruits restants. Laissez reposer 15 minutes avant de servir. Au frais je suppose? Moi j'ai sauté dessus direct! Pour 6 personnes.

J'ai fait une demi-dose de dessert, et c'est de la Qualité Best Prestige, attention, ça ne rigole plus, c'est délicieux! Je me suis bien régalée! Incroyable comme c'est bon: la meringue qui croustille, avec le bon goût d'amande, la crème toute onctueuse que j'avais teintée en parme grâce à un peu de jus de fruits, ces fruits qui manqueraient vraiment s'ils n'étaient pas là: ils apportent la touche de fraîcheur nécessaire à une telle gourmandise. Celle-là, vous pouvez la faire les yeux fermés, je la recommande sans hésitation.

Je pensais que j'allais galérer pour manger l'édifice, mais pas du tout, à la fourchette et au couteau, ça se mange très bien. A la cuillère, faut pas éxagérer non plus: vous risquez l'effet millefeuilles: pâte écrasée, et toute la crème sur le côté.

Maintenant que cet anniblog a été dignement fêté, en route pour l'année suivante! Cheers babes!