Bon déjà désolée, je ne me mettrai pas en scène à tous les coups, mais exceptionnellement, j'ai craqué pour une crinière de lionne!

IMG_0001

Ca a de la gueule! Mon rêve! Vivement que j'aie plein de pognon et rien d'autre à faire que d'aller chez le coiffeur! (Ce que je suis vulgaire...La lionne serait vulgaire? Mais non: Coco Chanel, elle était pas vulgaire...Et Sylvie Vartan? Pas facile quand on ne les connaît pas dans l'intimité!)

Trêve de questionnements, ami lion, je vais te révéler ce que tu aimerais trouver plus souvent dans ton assiette:

CPT_Little_Karoo_Oudtshoorn_Cango_Wildlife_Ranch_Cheetahland_lion_b
J'aime bien cette photo un peu
Hamiltonnienne du lion au repos,
un peu "fin de l'été, nostalgie..."
Source: Manfred's best travel's pictures

LE LION

Le lion est content si tout le monde est d'accord avec lui, et plutôt sur le mode "c'est moi le chef". Alors c'est bien joli, mais ce n'est pas toujours facile à obtenir. Heureusement, le lion a plein de qualités qui lui permettent de tranquillement dominer son monde sans avoir à rugir outre-mesure, et la plus belle, la plus marquante est la générosité.

Pour lui donner une bonne occasion d'être content (et il paraît que le lion est doué pour le bonheur car il sait tout simplement ce qu'il veut, alors il l'obtient, et puis voilà: il est heureux! Facile!), je lui propose un principe de double repas:

Premier repas: le lion invite avec force faste toute sa cour, et c'est la grosse tawa, et tout le monde l'adore: il brille par sa générosité: bravo le lion!

Deuxième repas: A partir des restes du festin, le lion se concocte un petit plateau repas, mais classe hein, qui va lui permettre de se remémorer toute sa splendeur de la veille, et de lentement revivre le festin, comme il regarderait un bon film qui serait à sa gloire.

Ce principe offre plein de possibilités de plats, car tout dépend du festin. J'ai pris celui que j'avais sous la main: le dîner pour les Américaines. Je devais avoir inconsciemment prévu le truc, parce que j'avais gardé le gras du foie gras:

DSC03481
C'est beau hein?

J'ai donc concocté un risotto à la graisse de foie gras et au jus de poulet aux truffes, plus du safran d'Italie pour obtenir une couleur "or chaud, blond vénitien comestible":

rizarisottosafranitalien

RISOTTO DU LION
1 oignon émincé
1 cuillère à soupe de gras de foie gras
1 litre de bouillon obtenu grâce au jus de poulet aux truffes
1 bonne rasade de vin blanc
250 g de riz pour risotto
1 dose de safran

Il vous faut deux casseroles: une pour le bouillon, une pour le risotto.
Préparez le bouillon, gardez-le frémissant à côté de la casserole du risotto.
Faites fondre le gras de foie gras dans une casserole à fond épais. Quand elle grésille, écoutez-là chanter, quel douce musique...Puis jetez-y l'oignon, faites dorez 3 minutes, jetez-y le riz et enrobez bien tout ça de matière grasse. Déglacez au vin blanc, et commencez la longue épopée du remuage de risotto pendant 25 minutes, louche de bouillon après louche de bouillon...

Quand le risotto est quasi prêt, diluez le safran dans la dernière louche de bouillon, versez dans le risotto et finissez de remuer pour que le riz soit cuit, crémeux ET al dente. Salez, poivrez, et servez avec du parmesan râpé.

DSC03482

Comme c'est bien chaud, le lion a tout loisir de prendre son temps pour bien déguster...

DSC03486

Ca y est, il est plongé dans son univers de toute puissance: il ronronne!

Quid du risotto: C'est moelleux comme un bon risotto à la moelle du fait du fondant de la matière grasse employée, mais comme je m'y attendais, le goût de foie gras n'est pas très prononcé. Je ne serai satisfaite que quand j'aurai enfin essayé avec du foie gras frais directement mis à fondre dans la casserole, et pas juste la graisse: là ce sera comme j'aime, je le sais!

Le mois prochain, les vierges, effarouchées ou pas, seront à l'honneur. Que d'ici là les cieux soient cléments avec votre chevelure.

PS: je sais que plein de natifs du lion vont hausser les sourcils et ne pas se reconnaître dans l'astro-portrait ci-dessus: mais si, soyez attentifs, c'est bien vous! Seulement le lion le plus répandu est une sorte de "tisane" du lion fort: un bon vieux matou tranquille qui a gardé le sens du territoire (touche pas à la télécommande!), ainsi que la propension au bonheur facile (une soupe, et au lit!), et c'est déjà pas mal! Versailles tous les jours, ça fatigue, et ça revient vite cher!