Ca y est, c'est bientôt la fin de l'été. Où en suis-je? Pour le savoir, il me suffit d'observer cet autoportrait: l'œil est vague, limite tiède, et...une petite bedaine commence tranquillement à s'installer....Calée au cœur de la chaleur, alanguie par de longues périodes où je ne fais que ce qu'il me plaît, je me suis tranquillement laissée aller oui!

dedel

C'est là que l'action reprend le dessus: quoique vivant au ralenti, mon corps me transmet des messages exotiques: il me communique des envies de salade! Ca alors, cela n'arrive JA-MAIS, je suis formelle! Déjà les légumes, c'est cuits avec au moins un peu d'huile d'olive et encore mieux, du fromage, mais la crudité...Je reste stupéfaite de moi-même.

Mais que faire? Je feuillette le livre "Cuisine" de Marie-Claire, attendant qu'une salade me saute aux yeux, et c'est sur la salade niçoise que mon choix s'arrête. J'ai bien vérifié, refait trois fois le tour des salades, car c'eut été dommage de se tromper, pour une fois que j'allais acheter autre chose qu'un peu de roquette à mettre à côté d'une tomate/mozzarella.

Bon ben, c'est parti:

DSC03497

SALADE NICOISE:

Faites cuire à l'eau ou à la vapeur 8 petites pommes de terre et égouttez-les. Pelez-les et coupez-les en tranches.
Faites cuire 150 g de haricots verts dans un peu d'eau bouillante salée
(Ca alors! Des haricots verts!). Faites cuire 4 œufs 6 minutes dans de l'eau bouillante. Rafraîchissez-les et écalez-les.
Nettoyez deux cœurs de laitue et répartissez les feuilles dans quatre bols.
Coupez les œufs en quatre et disposez-les sur les feuilles de salade. Répartissez dans les bols les pommes de terre et les haricots, 175g de thon à l'huile égoutté, 2 tomates coupées en dés, 1/2 oignon rouge en tranches fines, des olives noires dénoyautées, du persil plat ciselé, quelques feuilles de basilic et quelques câpres rincées et égouttées.
Assaisonnez avec une vinaigrette au citron. décorez avec des filets d'anchois.
Pour 4 personnes.

DSC03501

Epatée par tant de fraîcheur, je me suis approchée.

Comme je reste un peu interdite devant cette recette qui ne me ressemble pas trop trop, j'ai l'étrange impression que je n'ai rien de plus à dire! Et pourtant c'est très bon, j'en suis vraiment très contente!

Alors pour le même prix, je vous mets une "Valeur sûre, Qualité Best". Ce sont les recettes découvertes, testées et approuvées, puis faites et refaites depuis que j'ai commencé le blog. A ne pas confondre avec une recette "fashion" ou "cool" ou même "fantaisie", qui passe et puis s'en va sans se retourner, comme une amourette.

Recette "Qualité Best": salade poulet et pommes de terre, persil, sauce base mayonnaise + si vous aimez: câpres et pignons, mais là justement, j'allais la servir à des messieurs qui n'aiment pas ça!:

DSC03238

Je l'avais découverte il y a un an, c'est pourquoi en plus d'être une recette "Qualité Best", c'est aussi un peu une recette marronnier: elle revient aussi sûrement que la rentrée! La recette est là, bien cachée sous une tonne de texte (oh lala, les posts du début! la honte!). J'ajouterai que maintenant, je sais pourquoi il vaut mieux la faire la veille: les pommes de terre encore tièdes se gorgent ainsi deux fois plus de sauce qu'en la faisant le jour même avec des pommes de terres refroidies, et ça je le sais grâce à Hervé This alors c'est du lourd! Et quand on sait que la sauce, c'est une sorte de mayonnaise qui déchire, c'est encore plus lourd!

Et pour cette salade, avec la vaisselle jetable Starck, je me la donne à fond les manettes!

Je cite ce qui est écrit sur la boîte de vaisselle jetable:

"Innovants
pratiques
modernes
intelligents
racés
élégants
luxueux
et jetables...
Quel panache.
Quel dommage."

PH. STARCK

Mon écrivain préféré! Il a tout compris à l'éphèmère, je pense donc que ce texte s'applique à la production blogguesque...avec toutes ces pages qui tombent dans l'oubli, semaine après semaine...Non décidément, j'ai le spleen de fin de vacances qui doucement m'envahit moi! Triste et doux comme une ballade le soir, le long de la plage...bybye summer...

sunset