Il est temps de fêter l'anniversaire de mon blog en avance. Meuh non! C'est trop tôt! Ce ne sera que le 18 août!

Il est juste temps de faire un bilan, car voici que commence l'été, et que donc, pour moi, commencent les grandes vacances.

summer_0003

Il se trouve que j'ai crée ce blog à la fin de l'été dernier. J'ai donc innocemment passé l'été 2006 à me balader, voyager, gentiment glander, et avoir dans un coin de ma tête de vaseux projets: un livre, une expo, envie de faire quelque chose, mais quoi?

Je remercie aujourd'hui ma paresse et mon inconstance, car maintenant grâce à elles, plutôt que d'être une star internationale, j'ai le blog! Presque un an, aucune lassitude, la même envie, le bonheur d'avoir enfin trouvé un terrain d'expression juste, à ma hauteur, tout simple et pourtant si important pour moi.

Je me suis remise de façon plus assidue au dessin, j'ai découvert de nouvelles techniques, j'ai progressé. En cuisine aussi bien sûr, le cœur du projet: cet acte quotidien, tellement cohérent avec le support blog. Et puis la cuisine, c'est mon histoire, ma famille, mon repère. Dans une cuisine, je ne suis jamais perdue. Alors ma cuisine ouverte 24 heures sur 24, c'est mon lieu, où je suis bien, c'est ici. Pour les rencontres que j'ai faites grâce au blog, j'en parlerai lors de l'anniversaire du blog, car c'est le cadeau bonux, le truc en plus, mais c'est une autre histoire.

Alors le bilan: où en suis-je? J'en suis juste là, avec des routines, et des surprises, c'est ainsi que j'aime vivre...

Et justement, en matière de routine, il m'a manqué un postage régulier de message, une matérialisation claire de qui je suis, où me trouver, enfin, un peu de tenue et de structure quoi! Poster tous les jours, puis deux fois par semaine, puis une fois par semaine, puis ne plus poster pendant plus d'un mois, ça ressemble à du délitement alors que pas du tout! J'adore poster! Donc dans un souci de cohérence, je vais m'organiser. Je croyais que je pourrais concilier le travail la semaine et le blog le week-end, mais la fatigue d'une année scolaire dense s'est accumulée, et à partir de février, j'allumais  l'ordinateur...surtout pour jouer au tétris: déconnecter, vider la tête. Impossible de me mettre à faire un billet: tête saturée, pas possible de la solliciter plus, idem pour aller sur les autres blogs, et de toutes façons, pas envie de cuisiner des masses!

tetris

Tout ceci est derrière moi grâce à quelques jours de repos bien crémeux, rassurez-vous, mais quand on a un problème, il faut essayer de le résoudre, donc: les bonnes résolutions:

THE SUMMER SESSION

je vous propose pour cette saison 2007/2008 un rendez-vous du jeudi soir, à 21 heures. Et pour être sûre d'être au rendez-vous, je vais m'offrir une petite sécurité: les messages que je vais rédiger, là, bien tranquillos au cœur de l'été, pendant mes vacances, quand je serai sur Lyon, eh bien plutôt que de les poster à la chaîne, tout frais sortis du four, je vais les mettre dans le frigo de canalblog, et ils sortiront tranquillement, semaine après semaine. Des billets d'été, qui sentiront bon le temps qui passe minute par minute, des billets à lire au cœur de l'automne, qui sentiront bon la chaleur, l'accablement de la canicule, le soir qui se couche tard. Des moments de dolce vita, comme sur une île de la Médittérrannée, ma petite cuisine au soleil.

summer_0001

On verra bien quand l'été s'arrêtera, quand l'hiver prendra le relais.

Pour l'instant, gentils lecteurs cachés derrière l'écran, je vous remercie de m'avoir suivie jusque là, et je vous fais un petit coucou de la plage

summer

Ce c'est de la sieste!

Et je vous laisse observer cette image satellite à tendance nettement anticyclonique: un cliché précieux que nous envoie "framboiso France": une planète d'été vue en gros plan: fromage frais + framboise + un nuage de sucre roux, en attendant la prochaine recette vue du scan!

DSC02887

PS: attention, l'idée de poster toutes les semaines, plus régulièrement, ne m'est pas venue d'une subite attaque d'adhésion massive à la charte Pyrex que j'ai découverte entre temps, et dont je me fiche comme de mon premier régime, mais bien d'une certaine tristesse en moi à ne pouvoir poster pendant de trop longues semaines! Ceci étant dit, à bientôt!