Et si nous retournions en Italie?
Je vous ai montré les pâtes, les restaurants, Matera: tout le meilleur; il me reste le quotidien, tout ce qui nous a procuré des joies, des discussions pendant le séjour...

Je vous rappelle qu'il faisait 44° en Italie, c'est pourquoi nous étions souvent à la plage. Le premier jour, j'ai bien mis de la crème, et j'ai bronzé sympa, comme il se doit. Le deuxième jour, moins assidue sur la crème, j'ai fait coup de soleil devant, et le troisième, coup de soleil derrière: je n'avais plus qu'à me planquer sous le parasol, et à réfléchir à ce qu'on allait bien pouvoir manger!

plage

Il n'y a que moi que ça amuse!

J'ai eu de la chance: les gentils tenanciers du camping nous ont fourni un bien beau document rempli de recettes et de photos de nourriture: ils me connaissaient ou quoi? Les recettes ont l'air un peu costaudes, je vous tiendrai au courant si je les tente!

brochure

Qui dit cuisiner dit aller faire les courses...J'adore le shopping de victuailles, et à l'étranger cet exercice a une saveur particulière: tout m'attire, tout m'arrête, j'avance au ralenti, les yeux fébriles: mais qu'est-ce que c'est que ça? Ca j'en veux! Etc etc...Surtout que nous sommes allés dans un immense supermarché, alors c'était l'enfer et le paradis à la fois: trop de choses, et trop de choses!

Malgré toutes mes envies folles de cuisine, je suis restée raisonnable (surtout grâce à la saucisse qui m'a rappelé qu'on était en vacances, qu'il faisait chaud, et qu'on allait essayer d'aller souvent au restaurant plutôt que se coincer dans le bungalow avec maxi-stress cuisine...ok, je m'incline!), donc j'ai opté pour des repas légers et pas longs à préparer: vous voyez ici la préparation des sandwichs au poulet, ou au jambon, avec aussi de la bresaola:

DSC02998

DSC02994

DSC03000

DSC03013

DSC03017

DSC03019

dedans:
• poulet cuit dans de l'eau frémissante, tranché et mariné une nuit dans huile d'olive + ail + anchois écrasé + vinaigre de câpres + origan + sel + poivre
• pesto
• roquette
• mozzarella
• câpres
• tomates avec du goût
• charcuteries variées
• re-huile d'olive, plein plein!

Bien sûr, pourquoi prendre les sandwixhs FINIS en photo? Je vous le demande?

Nous avons aussi testé et approuvé les croquettes de riz fourrées de viande, de jambon, et de légumes:

DSC02989

la photo est moche, mais les croquettes, appelées "arancia" ("orange", en raison de leur forme et de leur couleur orangée liée au safran), étainet bien bonnes. Il y avait aussi des "limone" ("citrons"), même principe, mais avec un petit goût de citron en plus et un colorant plus jaune qu'orange pour le riz, très bien: nous les avons dégustés froids, sur la plage, et ça le fait!

Pour le dessert, un petit pain au chocolat moulino bianco, la célèbre marque de biscuits italiens:

DSC03033

et quand nous sommes allés en ville, nous avons pu tester la "crema di caffè": une mousse dense et onctueuse de café, à déguster à la petite cuiller, très "dessert", pas amère, et bien fraîche! Enquiller les cafés brûlants par 44°, ça va un peu, mais pas trop, et les italiens sont des génies du goût: ils pensent à tout, donc ils ont trouvé la solution pour boire du "caffè" toute la journée, même par temps de canicule. Trop forts.

DSC03027

Un truc que j'ai pas trop aimé par contre, enfin que j'aimais bien en arrivant, mais là trop c'est trop, ce sont les pattes de poulpe:

DSC03150

là, il y en avait trop: après en avoir mangé plein, il en restait encore dans mon assiette, je crois que je suis vaccinée pour un moment!

Et une bête assiette de carottes à l'huile d'olive avec une pointe d'ail devient un régal après tous les féculents!!

DSC03152

Le dernier repas pris en Italie n'était pas trop pittoresque: comme nous n'avons pas trouvé d'hôtel abordable à Rome, et que nous partions le lendemain matin, nous avons mangé au Mac Donald's, et dormi ensuite sur le parking de l'aéroport! Très tipico hein, quand on est à quelques kilomètres du Trastevere et autre ruelles du Campo de fiori! Pas grave, on a bien rigolé, on a fait les pourris punks, et on s'est senti libres et sauvages!

DSC03175

DSC03176

DSC03177

César boycotte Mac Donald's, alors il a mangé une salade mais on n'avait pas de fourchette, alors il a mangé avec un bout de carton, imperturbable:

DSC03178

De retour à Lyon, je profite de mon shopping d'Italie, et je me régale avec...des pâtes! Ben oui! Encore et encore!

italy_0007 italy_0014

Quand on aime les pâtes, c'est une passion pour la vie. Parfois des gens me parlent sans savoir qu'en fait, je pense à quelles pâtes je vais bientôt manger, comme là par exemple:

patethinking
Vous avez vu, je deviens un peu floue, un peu fuyante quand je pense à un plat de pâtes!

Des pâtes, il en existe tant de recettes...je pourrais y consacrer un blog entier, mais ne transigeons pas! Je vous propose mes pâtes mythiques, celles qui m'ont fait tomber de ma chaise un soir à Milan. Pour les retrouver, il me fallait en retrouver l'ingrédient clé: la caccioricotta à gratter en abondance sur des orecchiette à la tomate, dont je colle ici la recette trouvée sur le site Casa Dalmasso, une épicerie italienne en ligne qui propose d'excellentes recettes italiennes (ça tombe vraiment bien):

italy_0015

ORECCHIETTE A LA CACIORICOTTA

Pouilles

La cacioricotta est le fromage pugliese obtenu à partir du lait de brebis en utilisant un procédé particulier grâce auquel pendant la transformation on récupère non seulement la présure, mais aussi les boulettes de ricotta qui opportunément remontent à la surface. On obtient ainsi un produit qui contient aussi bien la caséine (présente dans les fromages) que l'albumine présente seulement dans la ricotta.
Le résultat est un produit au goût certain, à la pâte compacte et consistante, bien que l'affinage n'ait que quelques mois.
Ce goût très fort se rapproche du pecorino romain.
Ce fromage est surtout utilisé râpé pour assaisonner les pâtes.

Préparer une petite sauce en faisant revenir dans l'huile un demi- oignon taillé en petites tranches fines. Y ajouter la purée de tomates, une pincée de sel et laisser cuire.
A part, faire cuire les pâtes "al dente", que l'on assaisonnera avec la sauce et une bonne quantité de cacioricotta râpée fraîche. Garnir avec quelques feuilles de basilic.

pastacaccioricotta_0001

C'est simple simple simple, mais délicieux! Eh oui! Ca énerve! Ah ces italiens, ils ont tout compris!

Vous pouvez remplacer le caccioricotta par de la tomme fraîche de chèvre je pense, et cette association très "goût de lait frais" et sauce tomate est un petit régal du quotidien. Bon bien sûr mes pâtes étaient à 10% de la cheville de celles que j'ai mangées à Milan, mais peu importe: ça ne fait que me redonner l'envie de retourner encore et encore en Italie me régaler, car ici, c'est jamais bon comme là-bas!