eh oui, quel drôle de titre, mais c'est comme ça; je préfère "roule poulet" à "poulet roulé" ou à "roulé de poulet", car j'aime parler à mon escalope: "allez, roule poulet!", ça égaie ma cuisine.

Bon, ce n'est pas la première fois qu'à une réunion de pralines, je n'apporte rien que je n'aie cuisiné de mes blanches mains: je sais, c'est mal! Et pourtant je prévois toujours une ou deux recettes, j'achète les ingrédients, et au moment de cuisiner, vite je me sauve si un copain traîne dans le coin.

outkitchen

En l'occurence, en ce jour de juillet, c'étaient trois adorables bloggeuses perdues dans Lyon: Hélène & family, Vanessa et Kashyle, que je m'en suis allée guider dans les traboules des pentes de la Croix-Rousse. Pour faire quand même bonne figure, j'ai acheté un bon gros saucisson chez Moinon, ma boucherie d'amour fétiche qui sent bon le saucisson.

Nous avons passé une très bonne soirée "pique nique d'intérieur" chez Bec à sucre, c'était super! Une fois la fête finie, les paillettes rangées et le jour suivant levé, il me restait toujours les ingrédients pour concocter les roulés de poulet aux olives et cacciocavallo que j'avais prévus d'apporter la veille.

J'ai trouvé cette recette en tapant "cacciocavallo" dans google, puisque j'avais ramené ce fromage d'Italie sans savoir comment j'allais pouvoir l'utiliser, et en gros c'est une des seules recettes qui est apparue, alors banco!

C'est délicieux: je vous colle ici la recette originale en rose poulet avec mes modifications en vert olive (quel style!):

ROULÉS DE POULET AU CACCIOCAVALLO ET AUX OLIVES

Ingrédients pour 4

roulepoulet

4 blancs de poulet
80 g de cacciocavallo en lamelles (fromage fumé italien) (remplaçable je pense par tout fromage à pâte cuite)
8 olives vertes émincées
20 cl de marsala (10 cl de vinaigre de xérès pour moi, moins doucereux et puis de toutes façons je n'avais pas de marsala!)
2 cuiller à soupe de crème fraîche (inutile pour la présentation en bouchées)
+ des pignons de pin grillés qui traînaient par là, très bien
sel
poivre

Aplatir les blancs de poulet à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, entre 2 feuilles de papier film.
Alors je pensais que cette indication était complètemlent bidon mais en fait ça marche hyper bien! Inutile de taper comme un sourd sur votre pauvre escalope, il suffit de délicatement l'étendre comme une pâte à tarte. Quel soulagement, moi qui n'ose jamais faire des escalopes en dehors des périodes de vacances de mes voisins du dessous, finie l'abstention!

peachcream
avant / après

Saler sur la face qui contiendra la farce.
Poser sur un bord (dans la largeur) de fines tranches de fromage et des lamelles d’olives vertes et des pignons de pin grillés.
Rouler en paupiette et ficeler.

roulepoulet_0002
Je suis contente de mon ficelage, même s'il est moche!

Faire revenir à feu vif dans un peu d’huile. Quand les roulés sont bien dorés, baisser le feu, déglacer avec un verre de marsala (vinaigre de xérès) et laisser mijoter à feu doux. Sortir les roulés de la poêle et enlever la ficelle.

roulepoulet_0003

Alors là, j'ai sorti les roulés de la poêle une fois cuits et déglacés au vinaigre, et je les ai vite scannés en pensant qu'ils allaient se dérouler quand j'enlèverai la ficelle, mais pas du tout, ça tient très bien.
Je les ai ensuite bloqués au frais (j'adore! Je me la pète pour le plaisir même si ce n'est pas de la pâtisserie!), ce qui permet d'obtenir des tranches hyper fines et tout à fait "bouchées".

Voilà donc ce que j'aurais du apporter:

roulepoulet_0004

C'est sûr, le saucisson c'est bien aussi, mais il faut voir comme les bloggeuses se décarcassent, voici le doggy-bag de la soirée, un des plus beaux à ce jour:

doggybag

La prochaine fois, j'essaierai de tenir mon rang!