Que faire quand tout s'acharne, quand le dernier moustique encore vivant à Lyon vous tourne autour pendant des heures, vous réduisant à vous auto-donner mille claques au cours de la nuit, et qu'entre deux réveils dus à ses mesquins "mmmzzii", votre voisin du dessus se décide pour la millième fois à sauter à pieds joints sur toute la surface de votre plafond, avec des bottes en fer aux pieds, et une démarche de bûcheron sourd?

Réclamer la pause kitkat.

dessins

Il me restait deux mars de mon expérience pépito, alors je me suis résolue à diluer ma désespérance d'être le seul être vivant civilisé de mon immeuble dans un réconfortant moment cuisine, et à préparer mon petit-déjeuner des prochains jours.

J'avais repéré chez je ne sais plus qui une recette de petits cakes adorables et gentils, que j'avais prévu de longue date de fourrer de mes mars. Je cherche pendant des heures cette recette de cakes moelleux, et bien sûr je ne la retrouve pas.

mars_0001financier_0004

Je me rabats sur marmiton, et je tombe sur le cake aux pépites de chocolat et noisettes, et là, je me souviens d'un temps où j'ai adoré les mars amande, on va dire deux semaines dans ma vie mais alors, quelle belle histoire! Allez zou, je remplace les pépites de chocolat par des bouts de mars, et la poudre de noisettes par de la poudre d'amandes, et j'obtiens de délicieux cakes style mars amande, en mieux bien sûr, parce c'est à moitié maison:

IMG_1020

Recette copiée/collée plus modifications:

PETITS CAKES MARS/AMANDE
Préparation : 20 mn
Cuisson : 30 mn

Ingrédients (pour 2 personnes) :

- 2 petits oeufs
- 90 g de sucre
- 100 g de farine
- 90 g de beurre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 5 g de levure
- 1 mars et demi (j'ai pas pu m'empêcher d'en manger la moitié d'un!)
- 2 grosses cuillères à soupe de poudre d'amandes

Préparation :

Mélanger énergiquement le beurre avec le sucre et le sucre vanillé avant d'y ajouter les oeufs, la farine, la poudre d'amandes.
En faire une pâte homogène et y ajouter la levure.

Préchauffer le four thermostat 6 pendant que la pâte lève (5 à 10 mn).
Dans un moule à 6 muffins bien beurré, déposer une cuillère à soupe de pâte dans chaque empreinte, puis un bout de mars, puis le reste de pâte, puis enfourner les cakes dans le bas du four.

Surveiller la cuisson (environ 25 mn) assez souvent pour ne pas que les cakes brûlent, et les ressortir du four lorsqu'ils sont suffisament doré."

coeurmars

Cakes fondants au milieu, croustillants sur les bords, texture dense, plutôt très gourmands.
Suggestion de présentation d'un bon petit-déjeuner, et donc d'une bonne journée de travail à suivre:

IMG_1028

Je propose cette photo pour le KKVJ de Débo: c'est en effet un petit-déjeuner représentatif de la structure de base de mes petits-déjeuners: un café + 1 féculent ou un gâteau + un ou des fruits. Je déjeune toujours seule, c'est une règle d'or. Meuh non, c'est comme ça, c'est tout: je n'ai absolument pas les mêmes horaires que monsieur guépard. Mais c'est vrai que j'aime déjeuner seule, comme ça je lis un journal, sans bruit, pour un réveil en douceur.

Ces cakes m'ont mis de bonne humeur: "le cake, ça marche", et je décide de me chouchouter ce soir, et de me préparer une petite escalope panée au parmesan repérée depuis belle lurette chez Carotte.

panee

Eh ben mais c'est parfait! Au four, c'est croustifondant, comme les cakes! C'est la soirée des coïncidences ou quoi? Pour enfoncer le clou, je vous livre cette deuxième anecdote pause kitkat:

il me restait 5 blancs d'œufs suite à mes nombreux essais tous plus foireux les uns que les autres de crème anglaise. Chic, je vais enfin pouvoir faire... des macarons? Non mais ça va pas! Trop compliqué, trop long. Non, le petit frère des macarons, celui qu'on appelle quand le grand frère est hors de portée: le financier!

Kashyle m'avait bien fait baver avec ses multiples financiers qu'elle fait comme si c'était trop easy: ses financiers aux framboises. Amandes et framboises, ça ça me parle!

financier_0001

Je me lance et tout va bien, je sens le total succès me sauter dessus et j'arbore donc un sourire de tranquille victoire dans ma cuisine style "non, mais c'est rien, c'est facile". Il me reste à disposer joliment les framboises sur la pâte avant d'enfourner mon financier, et c'est lors de ce geste d'une délicatesse et d'une féminitude charmantes que va savoir pourquoi, deux lourdes poêles me tombent sur les pieds. Je pose ma framboise comme si de rien n'était, et j'attends la fin de l'opération pour délicatement ranger les poêles à leur place.

dessins_0001

On a tous besoin d'une pause kitkat.

Le financier était bien bon quand même hein, les pieds de la cuisinière n'ont pas grande influence.

financierfini

Ce coucou à Kashyle, c'est aussi pour vous parler d'une bonne soirée que nous avons passé hier entre bloggeuses lyonnaises chez ladite gourmande, alors Madonna n'a pas besoin d'aller se rhabiller mais quand même, je l'ai trouvé la vraie madone, et c'est bien Kashyle. Sa délicieuse invitation à converser autour d'un repas raffiné et plein de surprises m'a inspiré cette composition classique de Madone aux chocolats et petits gâteaux:

kashyle2

Figurez-vous qu'elle a poussé le détail dans ses derniers retranchements en nous accueillant avec dans les assiettes de jolies petits pots de friandises maison, surmontées d'un nounours en guimauve et d'une rose des sables.

chococath2

Bon ben tout est dit: le reste était à l'avenant, avec une pensée pour chacune des invitées: j'ai eu droit à un gâteau au chocolat style: laisse tomber comme ça déchire, avec plein de couches de nougatine, de choco intense et fondant, de la framboise et du praliné, et the crème anglaise pour m'en donner un aperçu de spécialiste. Je fais une spéciale dédicace à la crème de carotte et fromage frais de chèvre, c'était délicieux.

chococath

Le gâteau, c'était un aperçu du dessert, car ensuite on s'est retrouvées dans la grotte de la mère Noël avec profusion de plateaux couverts de délices en tout genres: financiers pistache, framboise ou aux smarties, chocolats blancs ou noirs avec des ganaches en folie, petites tartelettes aux noix, au caramel, ou avec du chocolat en plus, et encore et encore, je pense que vous en verrez de nombreux aperçus sur les blogs des lyonnaises qui avaient eu la bonne idée de ne pas oublier leur appareil photo (je balance: c'est Alhya), ou de le sortir de leur sac de girl (je balance again, hein ma Ringo!).

Moi, en rentrant vers 3h00 du matin, j'ai mis le scan en marche, parce que mon ordinateur, il aime bien stocker du miam, donc un petit dernier pour la route:

chococath_0001

MERCI MERCI MERCI KASHYLE, you are the queen of the chocolat que l'on renommera désormais "Koysholat".

Pour terminer, et suite aux messages teintés d'angoisse que j'ai pu recevoir: les filles, le papa, les copines et les choupinous, soyez rassurés, je scanne toujours à gogo: je ne laisserai jamais mon scanner en plan, je ne veux jamais le voir pleurer à cause de l'appareil photo.

Jamais vous m'entendez!

Allez, salut, et à la prochaine fois...
(à lire avec une intonation dramatique comme dans un film viril).