Depuis ce dimanche matin, j'essaie sans vraiment y parvenir de redorer le blason de mon cher père sur le site pralines et gratons, en réalisant sa recette de crème anglaise que je cite ici, sans retouche:

"la creme anglaise.dans un cul de poule
melanger au fouet 2 oeufs entier +4jaunes+200gr desucre en poudre melanger energiquement jusqua blanchir. mettre 1litre de lait a boullir

versez 1quart du lait sur le melange enremuantet puis remettre le tout dans la casserole sur le feu fouettez jusqua la disparition de la mousse .92 degres arreter la cuissonle cul dans l/eau froide

ps une petite cuillere de fecule au depart permetune onctuosite de pro"

Bon, papa, je n'ai rien suivi de ce que tu m'indiques dans ta recette, donc c'est raté pour te donner une légitimité dans le domaine de la crème anglaise.

On va plutôt essayer du côté du star system, alors attention les girls, qui voilà, mon père avec son indiscutable physique de cuisinier, et Cyril Lignac, pour l'autorité médiatique:

cyril1
cyril2
cyril3

Allez Mamina, tu peux te défouler! Je sais que Cyril ne fait pas l'unanimité: le pauvre, à chaque édito de Saveurs, il s'en prend plein la mèche! Allons bon, c'est pas grave, il faut de tout pour faire une cuisine, et la médiatisation, personne n'a vraiment à s'en plaindre: qui parle de moquette murale aujourd'hui? Personne! Alors que la cuisine, quelle dynamique! Et c'est grâce à tout le monde, et surtout à la diversité folle des acteurs de la cuisine d'aujourd'hui: pros, arrivistes, amateurs, semi-pros, critiques, communicants, éditeurs: tout est bon moi je dis, car j'aime la terre entière! Vous ne rêvez pas, je ne suis même pas en train de préparer mon discours pour l'élection de Miss France: j'y crois à fond!

Bon, tous ces bons sentiments ne vont pas nous ramener le beau temps avant l'heure, alors je vous propose maintenant du miam, et là, je tente une troisième botte de Nevers pour porter mon père au sommet: une recette que j'ai apprise en le regardant faire, style transmission directe dans la cuisine, le truc qui tue:

POIVRONS FARCIS

Le succès de la recette tient à l'association de l'amertume du poivron vert, du fleuri de la coriandre en grain, et du moelleux de la farce à base de mouton haché. Je pourrais dire "à base d'agneau haché", mais ici ça s'appelle cuisine-moi un mouton alors j'ai envie de dire mouton pour agneau, OK?

poivron

Pour 8 poivrons

Préparez la farce:

800g de mouton haché + 400 g de bœuf haché. On voit bien sur la photo que le mouton, c'est plus gras que le bœuf!

viande

Ca en fait de la viande! Allez, pour les amis veggie, on va cacher un peu tout ça:

farce

Ajoutez: un verre de 25cl de riz, juste bouilli, pas cuit: il va finir de cuire dans la farce
+ du persil, 2 gousses d'ail et deux oignons hachés, de la coriandre écrasée: une cuillère à café.
+ un œuf, une tomate en petits morceaux, du sel et du poivre.

On remue bien, avec les mains pour une expérience plus sensuelle, et là, la viande reprend le dessus:

farce2

Enlevez le chapeau des poivrons ainsi que les graines, et farcissez-moi ça avec la farce crénom de crénom! J'adore cette opération.

Sortez votre cocotte-minute: mon père est le champion de France de la cuisson en cocotte-minute. Merci de penser à lui à chaque fois que vous utiliserez la vôtre, voilà, c'est trop tard, maintenant que vous avez lu cette phrase, vous ne pourrez plus vous en empêcher, et ça c'est encore un autre hommage à mon père qui est le roi pour planter des petites graines dans la tête des gens.

Faites chauffer un fond d'huile d'olive dans la cocotte, et faites revenir les poivrons sur toutes les faces, en deux fois si vous en avez 8, comme moi ce soir-là. Une fois que tous les poivrons ont des bords un peu boursouflés et qu'ils sont tous luisants, vous mettez les 8 dans la cocotte, et vous mettez de l'eau jusqu'aux trois quarts des poivrons du bas.

poivron2

Si vous faites 4 poivrons farcis, mettez de l'eau jusqu'à la moitié des poivrons. Fermez, et à feu fort: quand la tournicotte tournicotte, laissez à feu fort 20 minutes, comme d'habitude, barouf d'enfer, donc prévoyez une musique de fond pas trop subtile dont vous pouvez pousser le volume avec raison: les clash, trust, sonic youth ou les strokes par exemple. Si vous êtes quelqu'un de raffiné, mettez la playlist de ringo churros, ça marche aussi.

C'est le chaos sonore dans votre cuisine, et ça vous plaît? Bienvenue au club! Au bout des 20 minutes, allez rôder du côté de la cocotte, et essayez de vous fier à l'odeur pour savoir si c'est cuit: ça doit sentir diablement bon, avec un petit côté confit. Allons plus avant dans ce sens, et arrêtons le feu, on enlève la tournicotte, et on laisse confire 10 minutes de plus avant d'ouvrir la cocotte. Et alors, quel fumet, quel bouillon! C'est magnifique!

poivroncuit

Je recevais tel l'ambassadeur ce soir-là: j'ai servi un poivron par personne, dans une assiette creuse pour pouvoir mettre une louche de bouillon. Pas de photo des assiettes: je reste discrète sur mes activités secrètes de bloggeuse lors des dîners mondains.
Cette recette, non contente d'être diététique, remporte toujours un franc succès, alors merci qui, MERCI PAPAFOU!

Attention, vous allez dire que c'est trop mais rien ne m'arrêtera, donc quatrième et dernier hommage, non des moindres, à mon père: je crois bien que c'est lui qui nous a enseigné les bienfaits de la sieste, et d'ailleurs vous devriez voir ça aux repas de famille: c'est mamyline qui commence la valse des abonnés absents en allant se coucher juste après le repas. Mon père fume une cigarette et hop, au lit. Une fois que nous avons fini la vaisselle, on se dépêche de squatter les lits qui restent et ça tourne comme ça, chacun sont tour, jusqu'à 17h00: il est alors temps de se remettre à table pour le goûter et un jeu de société.

Alors comme il fait froid et gris dehors, n'hésitez pas à vous en payer une bonne tranche, cautionnée par la famille la sieste. Pour plus de précision dans le geste, je vous montre l'exemple:

dodo

Quel sourire béat, ça c'est le bonheur! Allez, au dodo les petits chéris!