tapenade

Il va faire beau ce week-end, c'est pourquoi vous pouvez d'ores et déjà me remercier pour cette délicieuse tapenade dont vous allez vous régaler. Elle est inratable et trop bonne, et en plus elle contient plein de secrets et de mystères puisqu'elle est tirée du merveilleux livre d'hervé This que m'ont offert les pralines:

revel_tapenade

Ambiance mystère, ambiance laboratoire, hou hou, monsieur This à le talent de faire croire à son lecteur qu'il va devenir un génie de la cuisine, tout simplement en le suivant pas à pas!

Le premier secret, c'est que la tapenade est comme la mayonnaise: une émulsion. Ce qui veut dire qu'il faut commencer par une base aqueuse et monter ensuite votre "tapenaquasimayonnaise" avec l'huile d'olive, mais nous verrons tout ça plus tard.

Le deuxième secret, c'est que même ceux qui n'aiment pas les anchois aiment la tapenade, mais ça Hervé ne nous dit pas pourquoi!

Mais passons à la recette.

Pour commencer, un petit scan des ingrédients nécessaires

tapenade

TAPENADE

200g d'olives noires
50g d'olives vertes
50g de câpres
10 filets d'anchois
30cl d'huile d'olive, le jus d'un citron
1 feuille de gélatine

1- mixez finement les câpres non égouttés avec les olives vertes dénoyautées et le jus d'un citron. Voilà, vous avez votre base aqueuse, que vous allez ensuite monter avec les ingrédients plus gras comme les olives noires et les quelques gouttes d'huile résiduelles accrochées aux anchois, avant de passer à l'émulsion finale avec l'huile d'olive par grandes rasades, ouh c'est bon ça!

1bis-c'est ici que, dans l'objectif de stabiliser votre future tapenade pour éviter qu'elle ne parte en cacahuète destabilisée au bout de quelques minutes, vous pouvez choisir d'ajouter une feuille de gélatine...ou une gousse d'ail: c'est la même chose! Et oui! Incroyable mon bon docteur miam, mais les deux ont un pouvoir stabilisant très fort, ce que je confirme puisque qu'une copine espagnole a devant mes yeux ébahis réalisé un demi-litre d'aïolli à consistance de fluff juste avec de l'ail, de l'huile et un robot plongeant!
Nota: ceux qui ne savent pas ce qu'est le fluff ont un gage
nota2: c'est pratique pour ceux qui ne mangent pas de gélatine

2- Ajoutez les olives noires dénoyautées et les anchois; mixez à nouveau
Nota3: par souci d'économie, j'achète les olives noires non dénoyautées comme ça je passe une demi-heure à me battre en duel avec chacune pendant la délicate opération de dénoyautage, et il y en a toujours qui tombent par terre et vont se coller à un vieux cheveu qui traînait tranquillou par là, c'est vraiment bien payé.

3- quand la pâte est homogène, ajoutez l'huile d'olive par petits filets jusqu'à ce que vous obteniez une pâte lisse, homogène et pas trop épaisse
nota4: ça fait deux fois homogène dans la même phrase, je pense que c'est le mot clef de la réussite de la tapenade, qui vous promet donc un apéritif homogène, ce qui inclut l'absence d'engueulades à propos du premier tour des présidentielles. Si quelqu'un vous dit: "moi je vote pour celui que tu détestes par dessus tout", offrez-lui un peu de tapenade, s'il ne comprend pas le message, dites-lui clairement "mais je m'en tape(nade) darling". La tapenade a le pouvoir de vous ôter toute volonté de convaincre qui que ce soit de son erreur absolue dans le choix de son candidat à l'élection présidentielle, mais aussi dans des choix de vie plus généraux comme le patrimoine ou l'éducation des enfants.

Voilà!
Il ne manque plus qu'une sublime photo de la tapenade, mais voilà ce que je n'ai pas réussi à prendre! Je vous recolle donc celle avec les visages, toujours aussi obscure (quoi? qu'est-ce que c'est?)

DSC02172
mais si, vous voyez bien que ces deux tartines se regardent dans le fond de la tapenade!

Et une autre version suggérée par monsieur guépard: tartines tapenade/mozzarella/thym, très bien of course, car tout est bon dans cette tartine:

DSC02174

Je vous souhaite un bon week-end au soleil, et de bons apéros pleins de tapenade attitude