hoho, quel titre!

Que je vous explique la genèse de la trouvaison de ce titre tellement chiadé qu'on se croirait dans les pages du quotidien Libération. Je n'ai aucun mérite, c'est pas moi qu'ai trouvé, c'est Raymond!

Mais qui est Raymond? C'est Raymond le gratton! Le premier, mais plus le seul, à avoir supporté la joyeuse bande de pralines que nous avons formé, toutes main dans la main, avec un peu de pâte à brioche.

Moi j'aime bien Raymond pour des tas de raisons, et entre autres, son talent de somelier. Il magnifie et complète parfaitement les mets 4 étoiles de sa douce Valérie quand comme hier, nous avons la chance d'être conviés en leur demeure. Pour vous en rendre compte, je vous invite à aller checker la liste de merveilles qu'il nous a ouvertes hier, et qu'en invitée bien élevée, j'ai toutes goûtées. Les mauvaises langues vous diront que je me suis servi de pleins verres, mais aussi, c'était pour accélérer la digestion et ainsi, pouvoir apprécier la farandole des desserts. Je crois bien que j'ai entendu Raymond dire ça, mais bon, je n'étais pas dans la même pièce que lui à ce moment-là, et je parlais avec quelqu'un d'autre, mais quand même, j'ai bien suivi son conseil.

Bon, à force de vider sa cave, je lui dois bien un portrait, alors le voilà ici surpris en pleine méditation transcendentale:

dessins

Mince, j'ai oublié Raymond dans la cabine à bronzer! Ca lui fait un teint d'indien qui je l'espère plaira à Valérie.

Donc une méditation de tous les instants qui fait que Raymond manie les concepts comme d'autres le couteau à fromage, alors quand je lui ai dit que j'allais faire un message sur 3 essais de recettes à base de pâte filo, il a tout de suite vu le potentiel sémantique de la chose. Encore une fois merci Raymond, pour tout, et à très bientôt!

Le truc c'était donc d'essayer la pâte filo, alors après avoir attendu plusieurs années que mon épicier oriental en vende, j'en ai mis un paquet dans mon panier lors d'une virée au huit-à-huit.

J'ai ensuite cherché des recettes et j'en ai repéré une sur internet avec de la mozzarella et du pesto, et puis ensuite j'ai cherché au dos du paquet de pâte filo et là j'ai trouvé deux recettes de plus que je voulais tester, et donc je me suis dit: "voilà une trilogie filo qui se dessine à l'horizon", et hop samedi, je commence avec les "bonbons" au comté et pommes.

crousti1

Présentation officielle des ingrédients:
la pâte filo (j'aime ce scan!))

patefilo

le comté, et la pomme.

pomcomte

Toute la semaine, j'ai fixement regardé le petit trou que vous voyez là au milieu de la tache marron sur la pomme, imaginant le ver tranquillement installé, et quand j'ai enlevé le bout marron avec mon économe, j'avais peur...j'avais peur.... et pis rien, pas de ver, il n'avait même pas cherché à se promener dans toute la pomme, alors que moi je l'imaginais être devenu énorme avec des dents et une bonne dose d'agressivité, eh bien non.

La recette: vous badigeonnez la pâte filo de beurre fondu, puis vous la découpez en carré doublé avec des ciseaux, et vous mettez un bout de comté, une tranche de pomme, sel, poivre, et vous roulez comme un bonbon, et vous parsemez délicatement l'ensemble de graines de sésame, au four th.7 pendant 10 minutes, et c'est prêt, mais c'est un peu gras, je préfère vous prévenir tout de suite: j'avais même envie de manger les "bonbons" avec du pain, et ça, ça ne m'est jamais arrivé avec des samossas en brick. Donc bof, mais quand même du potentiel.

Bon ensuite je prépare des bouchées aux noix et au chocolat pour la soirée d'anniversaire de Valérie et Raymond, et pour l'occasion, je capte le striptease de la tablette de chocolat:

chocochoco_0001choco_0002

C'est rien que pour crâner avec mon chocolat Weiss bien sûr! En passant, Weiss est une marque basée à st-Etienne, yo, représente!

IMG_1133

La recette des bouchées est celle du saveurs de décembre-janvier, et elle est bien bonne, pourtant j'en étais à peine satisfaite et ce matin, j'ai rajouté un nuage de poivre gris à la surface du chocolat, et voilà, mais voilà ce qu'il manquait: du caractère! Je vous le conseille. Je vous recopie la recette dès que je retrouve ma motivation qui est pour l'instant cachée sous un caillou, dans la forêt, très loin.

Les bouchées filo, c'est bien gentil mais ça ne nourrit pas un guépard. Pour autant, je n'ai pas beaucoup de temps ces jours-ci, c'est pourquoi je ne propose aujourd'hui que des recettes express, alors je continue mes digressions avec le pot-au-feu du jour, nettement plus consistant et pourtant moins gras que les bonbons au comté: des légumes, et pas de matières grasses en plus de celle de la viande, c'est irréprochable!

potofeu

Bon ok je ne vous parle du pot-au-feu que parce que je suis trop contente d'utiliser enfin mon petit bouquet garni de chez olivier&co!

oignongarni_0002

Le pot-au-feu est long à cuire, mais rapide à préparer, donc pratique quand vous avez des choses à faire chez vous. Je ne vous mets pas la recette, toujours cette fichue motivation! Hahaha. Non sérieusement, tout le monde a une recette de pot-au-feu, et la mienne elle n'a rien de spécial.

Et puis arrive le moment où je dois reprendre là où je l'avais arrêtée la trilogie filo,

dessins_0001

et soudain, un grand vent de liberté: non, eh bien non, je vais plutôt me faire un croissant au fromage! Ca alors, la vie des fois! Donc pour la fin de la trilogie, ce sera pour plus tard.

dessins_0002

MMMMhh toi je t'aime d'amour mon bon croissant, je m'en vais te savoyardiser avec un peu de mélange migros, et une goutte de kirsch comme préconisé dans la recette officielle du croissant au fromage. L'hiver peut déployer son manteau de neige et de froidure, je suis prête, surtout que ça fait un moment que je suis prête pour l'hiver dans mon assiette.

dimsoir

Ca sent le dimanche soir!

Pour la peine, demain c'est fondue! Avec de la soupe en entrée, pour équilibrer. Et même ce soir je vais commencer par de la soupe aussi, de potiron, alors j'ai vraiment le droit de craquer pour le croissant! Ah, que la vie est facile!

IMG_1141
IMG_1144

Merci de tout ce temps passé à lire ces anecdotes incroyables: le ver, le croissant, dingue! Et à bientôt chez vous!