L'autre jour, j'étais dans le mode administrateur de mon blog, cool, et je vais dans la rubrique "mots-clés", qui liste les mots que les gens tapent dans les moteurs de recherche, et qui font apparaître votre blog. Ensuite, ils viennent faire un tour sur votre site: c'est une rubrique très instructive.

Entre "potiron" et "langue de mouton", il y avait "sexe petite coquine". Eh ben ça m'a choquée! Tout ça parce que j'avais parlé de sex and the city, et que j'avais traité ma copine Mariam de coquine au sujet de sa tarte aux oignons, bon et pour petite, je ne vois pas.

Tout ça pour dire que coco, c'est pas pour attirer les drogués.

Enfin bref. Ringo Churros, vous l'aurez remarqué, c'est ma pote.

del_manu_0001

Salut Ringo! Bon, je crois que tu peux continuer de mener une vie normale, personne ne peut te reconnaître à partir de ce dessin!

L'autre jour, il y a longtemps, il y a une éternité, du temps d'avant la création de son blog, elle nous avait invité à manger un lundi soir.

Pour fêter ça, je vous livre une photo de nos pieds, à ringo churros et à moi! Incroyable!

pieds

Allez, je vais à l'essentiel: le contenu, le menu, la popotte quoi!

Ringo a commencé par nous tuer avec son ragoût de chez ragoutoutou.
J'aime toujours autant cette blague même si elle n'est pas vraiment drôle. Soit un ragoût de mouton avec des pAAAtAAAAtes et de la tomate et du mijotage en règle, grrr, miam!! Ce ragoût a mis monsieur guépard en transe.

Ensuite elle nous a achevés, alors que nous étions déjà tués, avec un choix de fromage radical et perfect: du st félicien qui coule et qui chmoutte comme il se doit, et un adversaire à sa hauteur: de l'appenzeller, avec sa croûte "danger pour tes doigts qui vont sentir le slip" mais personne n'a eu peur en fait.

Puisque nous gisions tous comme des morts-vivants dans une espèce d'extase personnelle en même temps que communicante, ringo a dégaîné sa spécialité de fin de repas: le dessert. Mais lequel? LE FLAN COCO pour toi coco.

Bon, quelques jours auparavant, je vois ringo au bar, on crie "ouéééé, SALLUUTTTTT, ouais, comment CCCCCCAAAAA VVVAAA", et elle me dit "WWWWÉÉÉÉÉ, j'ai trop une recette pour ton blog, c'est le flan coco". Là, je fais une tête de fille qui ne sait pas mentir, et à qui ça joue des tours, je fais une tête comme ça:

del_manu

Elle voit bien que je ne suis pas remuée de bas en haut par son flan coco, et pourtant qu'elle me dit, c'est toujours le total succès, et tout le monde en redemande quand elle en fait, comme par exemple pas plus tard que le week-end précédant la scène ici décrite. Bon ben je lui dis, envoie-moi la recette et pis on va voir ce qu'on peut faire.

Et là, je pense qu'elle a compris qu'il fallait me convaincre avec des preuves, car ringo churros n'est pas du genre à abandonner, se résigner ou dire "bon ben tant pis", car elle est trop forte.

Retour au dîner du lundi soir.

Pour faire clair, en fin de repas, le flan coco équivaut à une mélodie émanant d'une harpe un matin d'été, lorsque la brume s'accroche aux nénuphars en fleurs: c'est un rêve d'une fraîcheur imparable. Donc ici et maintenant, reportage en direct live du flan coco.

Déja la recette, rédigée bien sûr par ringo churros herself:

" FLAN A LA NOIX DE COCO"

Ingrédients:

-1 boîte de lait concentré SUCRE ( environ 397 g )
-400 ml de lait
-4 oeufs battus
-1 sachet de poudre de noix de coco
-du sucre pour le caramel

Technique :

Préparer un caramel au fond de votre plat à cake (environ 1 cm d'épaisseur),

Laisser le caramel refroidir, pendant ce temps, battez les oeufs pour les aérer puis mélanger tous les ingrédients dans un saladier.

Verser l'appareil ( mazette ! c'est qu'elle sait causer !!) dans le plat à cake et enfourner pendant 20-25 min au bain-marie dans un four préchauffé à environ 180-200° (dépend du four s'il chauffe ou pas).

Le flan est prêt lorsque le dessus commence à se colorer, il y a aussi le technique du couteau planté dans le flan.

On oublie le sucre de canne vanillé pour le caramel (ou peut-être que c'est moi qui ai merdé ??) par contre rien n'empêche d'ajouter de l'extrait de vanille pour parfumer le bordel."

Je n'ose retoucher ce texte, donc je laisse les grossièretés, c'est cash et c'est bon!

Ensuite, il faut bien sûr démouler le flan, et c'est ici que notre envoyé spécial a fait un reportage de toute beauté:

cake1

oh la la, il est top ce flan!

cake9

attention, retournage à venir sans attendre sur la planche à découper

cake3

Alors là c'est l'image clé, observez la concentration et la puissance de ringo churros arqueboutée pour plus de stabilité lors de cette figure difficile.

cake4

On respire et on fait glisser le flan

cake11

Allez le caramel, va napper ton copain le flan coco

cake6

Et le voilà, superbe, délicieux de fraîcheur, magnifique, même si ringo nous a bien promis 1000 fois que d'habitude, le caramel était plus ambré, et donc plus beau!

langueschat

Vous prendrez bien une langue de chat pour accompagner le flan coco.

Nous avions ensuite pris moult photos de tranches de flan pour bien montrer que toute la pulpe de coco se solidarise en une sorte de socle fondant qui soutient le flan crémeux et parfumé. Nous avions aussi joué avec les langues de chat et les tranches de flan pour en faire de charmants petits animaux: chat, éléphant, souris à oreille de langue de chat, mais tout ce matériau journalistique a été gâché par notre grande gaieté qui nous a fait prendre plein de photos floues.

Tant pis, je vous laisse imaginer, et reproduire bien sûr cette recette chez vous.

Ici la sieste, à vous cognac armagnac jay encore soif, hips, ouh ouh, la bonne blague de fin!